Le Goût Des Vignes - Cave à vin, Spiritueux et Bières
Le Goût Des Vignes  - Cave à vin, Spiritueux et Bières

L'Histoire de l'Alsace

Histoire :

Le vignoble alsacien remonte, probablement, à l'époque romaine. Si les invasions du Vème siècle entrainèrent un déclin passager de la viticulture, celle-ci s'est rapidement développée sous l'influence des évêchés, des abbayes et des couvents. Au IXème siècle, on recense plus de 160 localités où la vigne est cultivée. Cette expansion se poursuit sans interruption jusqu'au XVIème (les maisons de style Renaissance témoignent de cet âge d'or). Si la guerre de Trente Ans (1618-1648) a des conséquences néfastes sur le vignoble alsacien, celui-ci reprend son essor au siècle suivant. En 1828 le vignoble s'étend ainsi sur 30 000 ha. La concurrence des vins du Midi et le phylloxéra dans la seconde moitié du XIXème siècle puis les guerres mondiales du XXème siècle entrainent un long déclin du vignoble : en 1948, l'appellation ne compte plus que 9500 ha de vignobles. Aujourd'hui, il s'étend sur plus de 15 000 ha et produit environ 1 200 000 d'hectolitres.

 

Sols et Climats :

La majorité du vignoble est située sur les collines qui bordent le massif des Vosges et qui prennent pied dans la plaine rhénane. Les Vosges donnent à la région son climat spécifique : une pluviométrie parmi les plus faible de France (500 à 600 mm d'eau par an) et des températures élevées l'été. Mais ce sont surtout les différents microclimats, nés des multiples sinuosités du relief qui jouent un rôle déterminant dans la répartition et la qualité du vignoble. On trouve, également en Alsace, une grande diversité de sols (marno-calcaires, arènes granitiques, marnes schisteuses ou caillouteuses...).

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Gout Des Vignes